<img src="https://secure.norm0care.com/176401.png" alt="" style="display:none;">

Vos produits sont-ils commercialisables ?

3 minute read
Recevoir les nouveautés blog par email

Vos produits sont-ils commercialisables ? - ©iStockphoto.com/ArchiViz

Plus que des produits ou des services, les consommateurs achètent désormais des histoires et des expériences. Ils s'attendent à ce que le processus d’achat se fasse sans heurts, quel que soit l'endroit. De belles images et des descriptions précises des produits donnent aux acheteurs l’envie d’acheter, cependant, la plupart des sites de e-commerce n'y parviennent pas à atteindre les objectifs fixés.

Le contenu commercialisable est en train de transformer rapidement le e-commerce. Une enquête menée par eMarketer a révélé que 43 % des consommateurs aiment expérimenter de nouveaux produits. Mais encore, selon DemandGen, 91 % des acheteurs préfèrent un contenu interactif et visuel accessible à la demande. Les consommateurs s'attendant à faire des achats en toute transparence, il est important que les marques créent davantage de contenu commercialisable, ce qui brouille les frontières entre le marketing de contenu et le e-commerce.

Mais qu'est-ce qu'un contenu commercialisable et pourquoi est-ce important ?

Selon M. Styla, un contenu commercialisable correspond à tout type de contenu (c'est-à-dire les images, les articles, les vidéos, etc.) qui offre aux consommateurs la possibilité d'acheter directement les produits à partir du contenu qu'ils regardent en temps réel.

L'idée est de faire fusionner le point d'accroche et le point de vente en satisfaisant le désir immédiat d'acheter - par le biais du contenu.

Le contenu commercialisable est important simplement parce qu'il attire les clients. En outre, pour les marques, ce type de contenu contribue à stimuler le trafic et la conversion :

 

blog image source styla

Source : Styla

 

Types de contenus à acheter

L'expérience de contenu commercialisable ressemble à ceci :

blog image 2 source styla

Source : Styla

Dans l'idéal, le contenu ne doit comprendre qu'un à trois clics, au maximum, entre le moment où un acheteur trouve le produit et celui où il l'achète enfin. Un parcours d'achat plus court signifie des clients plus engagés, ce qui entraîne des conversions plus importantes et, au final, des ventes plus élevées.

Voici quelques exemples concrets :

  • Les images d'achat sont cruciales pour toute entreprise de e-commerce car elles stimulent l'engagement des clients. En fait, 34 % des spécialistes du marketing préfèrent utiliser des images plutôt que des vidéos. La valeur des images peut être augmentée en ajoutant à chaque image des balises "commercialisable". Un acheteur peut cliquer sur l'image de chaque produit et la balise ouvre une fenêtre contextuelle qui contient les détails du produit, son prix, ainsi qu'un bouton call-to-action (CTA) pour ajouter au panier et payer.

A quoi cela ressemble :

blog image 3 source pottery barn

 

 

  • Vidéos. Les vidéos sont de puissants outils qui représentent 80 % du trafic des consommateurs en ligne. Les vidéos peuvent être enrichies de publicités pour les produits qu'elles présentent. Comme pour les images, des points d'accès cliquables peuvent être inclus dans la vidéo. Les acheteurs sont alors dirigés vers une autre page ou vers une fenêtre contextuelle pour compléter l'achat.

A quoi cela ressemble :

Vos-produits-blog-img

Source : Ted Baker

 

 

  • Les articles de blog sont déjà influents par eux-mêmes. En fait, 57 % des spécialistes du marketing en ligne qui utilisent les articles de blog disent qu'ils obtiennent plus de clients en les publiant. L'ajout de "vues rapides" intégrées aux images des blogs les rendent plus faciles à acheter, et les acheteurs peuvent alors facilement ajouter des produits à leur panier au fur et à mesure qu'ils s'en inspirent, sans interrompre leur expérience de lecture.

A quoi cela ressemble :

 

 

  • Les médias sociaux. Les réseaux sociaux peuvent être considérés comme des pionniers du contenu commercialisable. Ils comptent des milliards d'utilisateurs et constituent un creuset d'informations sur les produits et les marques. C'est donc un autre moyen pour les marques d'étendre leur possibilité. En fusionnant les réseaux sociaux et le e-commerce, les grandes comme les petites marques en récoltent les fruits.

A quoi cela ressemble :

 

Source: Instagram & Pinterest

 

 

Pinterest et Instagram sont des plateformes qui y gagnent à présenter du contenu commercialisable. Pinterest a créé des "pins", où les pinners peuvent acheter des produits directement dans l'application. Instagram ajoute une icône de sac d'achat aux épingles qui peuvent amener les utilisateurs directement à la page d'un produit de l'entreprise.

 

 

 

  • Les magazines digitaux sont de plus en plus tendance. Ils sont reputés pour leurs visuels saisissants. Pour les rendre plus attrayants, il est possible d'ajouter des liens d'option d'achat qui redirigent les acheteurs vers les pages des produits concernés.

A quoi cela ressemble :

 

Le magazine numérique The Edit by Net-A-Porter est accessible via l'application homonyme. Les clients peuvent télécharger l'application et faire leurs achats directement dans le magazine en passant le curseur sur l’image du produit souhaité ou en ajoutant chaque photo à leur panier.

 

 

 

L'avenir, c'est le contenu personnalisé des produits

Le contenu numérique traditionnel ne suffit plus car il ne répond pas aux exigences actuelles des consommateurs. Grâce à une technologie intelligente, les consommateurs opteront toujours pour ce qui est personnel, facile, rapide et à la demande. Les marques doivent donc proposer des expériences à la fois personnalisées et accessibles.

L'utilisation de stratégies de contenu commercialisable permet aux marques d'avoir de meilleures chances de reconnaître les éléments qui encouragent les consommateurs à acheter. En exploitant le pouvoir des données, les marques peuvent formuler un contenu informé et attrayant qui inspire leurs consommateurs. En outre, grâce à l'utilisation de la technologie appropriée, les marques peuvent personnaliser le contenu en fonction des préférences de leurs clients.