<img src="https://secure.norm0care.com/176401.png" alt="" style="display:none;">

Syndication du contenu produit sur les plateformes de e-commerce

3 minute read
Recevoir les nouveautés blog par email

Syndication du contenu produit sur les plateformes de e-commerce

Le shopping est complexe. Il a beaucoup évolué depuis le simple processus consistant à se rendre dans un magasin, à prendre l’article souhaité, à passer à la caisse, puis à sortir avec l’article. Aujourd’hui, de nombreux acheteurs délaissent les magasins au profit des achats en ligne dont ils apprécient la commodité et l’accessibilité. Ces acheteurs font également preuve d’une réelle ténacité lorsqu'il s'agit de trouver des informations sur un produit, car ils disposent d'une multitude de canaux et d'appareils.

Ce comportement d’achat est l’une des raisons pour lesquelles l’e-commerce est en plein essor. Ses ventes devraient dépasser les 7401 milliards de dollars d'ici 2023. C’est également la raison pour laquelle les marques et les retailers doivent optimiser leurs canaux de e-commerce et se développer sur de nombreuses places de marché. À cette fin, ils doivent pouvoir diffuser des informations produit (détails, images, vidéos, évaluations et commentaires) facilement, de façon efficace, le tout en respectant des normes et des exigences connues. Ce processus est appelé syndication du contenu produit. Il consiste à synchroniser les informations produit sur de multiples canaux.

La syndication du contenu produit n’est cependant pas simple, surtout si elle est effectuée manuellement. Voici pourquoi :

  • Différents formats et des exigences spécifiques pour chaque plateforme de e-commerce ou place de marché,
  • Une validation chronophage du contenu produit,
  • La mise à jour de toutes les informations produit sur de multiples canaux,
  • Des coûts élevés pour payer le personnel chargé des mises à jour manuelles.

En outre, ces processus manuels peuvent entraîner :

  • De longs délais de mise sur le marché ;
  • Des dommages pour la réputation en cas de contenu produit incohérent, incorrect ou obsolète ;
  • Des opportunités de marché manquées ;
  • Le risque de rejet par les places de marché en cas de non-conformité.

Si la syndication du contenu produit demande autant d’efforts de la part des marques et des retailers, peut-on l’améliorer ?

La réponse est oui, car la syndication peut être automatisée.

Réalisée de manière automatique, la syndication de contenu produit peut :

  1. Transformer les informations produit. La publication d’informations produit sur différentes plateformes de e-commerce implique leur transformation afin de respecter des exigences telles que le format, le style, etc. Ces exigences diffèrent d’une plateforme à l’autre. Une connaissance élémentaire du mappage ne suffit pas à les maîtriser. Dans un programme de syndication de contenu automatisé, des algorithmes mappent le contenu au niveau de la taxonomie.
  2. Distribuer automatiquement les informations produit sur de multiples canaux. Le partage du contenu produit sur de multiples canaux de vente peut se faire automatiquement. Dans ce cas, la mise à jour de tous les canaux de vente ne demande qu’un minimum d'efforts.
  3. Maintenir le contenu produit à jour. Des informations produit incohérentes ou obsolètes font baisser vos ventes et nuisent à la réputation de votre marque. Avec la synchronisation automatique d’un contenu produit à jour et de haute qualité, vos boutiques en ligne disposent toujours des bonnes informations.

Automatisation de la syndication du contenu produit

Les marques et les retailers s’appuient souvent sur des solutions de gestion des informations produit (PIM) pour gérer et enrichir leur contenu produit. Ils doivent ensuite trouver un moyen de transmettre le contenu produit modifié depuis leurs propres systèmes vers chacun des canaux de e-commerce.

Heureusement, de nombreux fournisseurs de e-commerce proposent des méthodes de syndication qui ne génèrent pas de perturbations excessives pour l'activité. Ces plateformes de e-commerce s’associent fréquemment avec différents éditeurs de logiciels afin de développer des intégrations pour leurs applications. Les fournisseurs de solutions PIM peuvent par exemple développer des API ou créer des connecteurs propriétaires qui, en s’intégrant aux plateformes de e-commerce requises, permettent aux marques et aux retailers de fournir un contenu produit optimal. Les plateformes de e-commerce Magento (une société Adobe), BigCommerce, OroCommerce et Plentymarkets, pour n’en citer que quelques-unes, autorisent ce type d'intégration.

En connectant les systèmes PIM aux plateformes de e-commerce, les marques et les retailers peuvent :

  • Automatiser la distribution de données produit synchronisées vers les différents canaux ;
  • Gérer facilement plusieurs boutiques de vente en ligne ;
  • Optimiser les informations produit grâce à des données détaillées, complètes et actualisées ;
  • Favoriser des expériences client cohérentes et attrayantes ;
  • Simplifier les efforts de syndication du contenu produit ;
  • Réduire les abandons de panier et les retours.

Une syndication efficace du contenu produit avec les plateformes de e-commerce permet d’optimiser plus facilement l’expérience client sans avoir à y investir beaucoup de temps et d'efforts. Une telle approche est vitale pour rester compétitif dans l’environnement digital.

« Il y a 15 ans, le consommateur moyen utilisait généralement deux points de contact pour un achat. Seuls 7 % des consommateurs en utilisaient régulièrement plus de quatre. Aujourd’hui, les consommateurs utilisent en moyenne près de six points de contact, et 50 % en utilisent régulièrement plus de quatre. »  – Marketing Week2

 

“15 years ago, the average consumer typically used two touchpoints when buying an item and only 7% regularly used more than four. Today consumers use an average of almost six touch points, with 50% regularly using more than four.”– Marketing Week2

Ressources: 

1 https://www.bigcommerce.com/blog/online-shopping-statistics/#5-essential-online-shopping-statistics
2 https://www.marketingweek.com/why-marketers-are-failing-to-target-consumers-at-key-life-events/